AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 9 : Confrontations (27/11/16)

Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Chapitre 9 : Confrontations (27/11/16)   Ven 30 Mar - 17:52

21 Tarsakh 1479 CV

Le petit groupe, bien arrivé sur l’ensemble des îles Moonshae, prépare son campement à l’entrée des ruines qui seront explorées d’ici à quelques heures. Leur campement bien caché, notre quintette décide des tours de garde, d’où il résulte qu’Orag et Xun’a seront sont éveillés d’ici à la fin de la nuit. Ce sont donc naturellement ces derniers qui voient le second groupe d’aventuriers s’approcher et ouvrir la porte permettant l’accès, en s’y mettant à plusieurs.

Ils réveillent le groupe alors que le jour se lève, et leur explique ce qu’ils ont vu. Cela afin de déterminer quelle peut-être la classe de chacun des individus. Le Drakéïde porte une armure lourde et un bouclier, donc possiblement un paladin. L’Éladrin porte un habit simple, qui peut passer pour une robe et avait une baguette. Sans doute un sorcier. Tout comme le Tieffelin de leur groupe qui portait un habit simple et un bâton. L’humain semblait avoir une armure de cuir et un bouclier en bois et le gnome, une armure similaire et des dagues. En résumé sans doute se trouvaient ils face à un groupe se composant de d’un paladin, d’un guerrier, d’un voleur et de deux sorciers ou mages.

Le groupe prépare son équipement et se met en formation de combat. Comme souvent lorsque leur troupe décide d’avancer discrètement, Ildhrae ferme la marche en se tenant à l’épaule de l’un de ses alliés. Par prudence, quelques chausse-trappes sont laissées près de l’entrée par Gromlick. La progression se fait de manière calme durant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que le quintette arrive jusqu’à une nouvelle porte ouverte. Cela ne laisse pas voir grand-chose, par contre les bruits d’un combat sont audibles en contrebas, et les pas de l’adversaire semblent capables de faire trembler le sol.

Le groupe avance, puisque la salle semble sans danger, et commence à l’analyser. Celle-ci et de grande taille et contient des tas de divers objets, que ce soit des tables, des plans ou des outils. Rien de tout cela ne semble cependant avoir servi en plusieurs siècles. De plus leur état rend le tout bien inutilisable. Cependant, deux choses sont intéressantes : la première, sur une table, est la présence d’une douzaine de fioles. Certaines en excellent état malgré leur âge, et d’autres beaucoup moins. C’est ainsi qu’Ildhrae récupère celles qui pourront leur être utile, et laisse les autres, hsardeuses, à Xun’a, qui accepte de prendre des risques en ne connaissant pas leurs effets (6 sont du poison, 1 invisibilité, 1 servait au soin, mais couleur montre qu’elle n’est plus utilisable comme telle, 1 potion de force du taureau (boost force temporaire de quelques minutes) et 3 autres potions non reconnaissables).

La seconde se trouve être un cercle de grande taille, d’origine incontestablement arcanique. Après un peu d’études, Ildhrae est capable d’en dire que ce dernier sert à la téléportation, mais que ce dernier est l’équivalent d’une porte de sortie. Ce qui signifie que quelque part dans cet endroit se trouve un autre cercle similaire, servant cette fois-ci de porte d’entrée.

Une fois que tout ce qui pouvait être utile fut pris ou analysé, Kherad, le plus discret d’entre eux décide d’avancer jusque la pièce suivante. Il y remarque un puits, descendant jusqu’à une grande salle éclairée d’une lumière bleutée où il voit passer l’humain, qui se révèle en fait être une humaine, et une créature d’une taille gigantesque.  En descendant après cette description, Ildhrae voit bien plus de la scène.

Dans une salle aux dimensions impressionnantes, l’humaine et le gnome sont en train de s’en prendre au corps-à-corps à une gigantesque statue d’elfe en pierre. Un Golem… Voilà la nature de l’adversaire capable de faire trembler le sol. Ils sont soutenus par l’éladrin qui le foudroie de sorts à distance, tandis que le drakéïde fait son possible pour stabiliser l’état du tieffelin. L’élémentaire transmet tous ces éléments à ses camarades, avant d’écouter leurs réponses. Pour lui, il est évident que l’adversaire est la statue gigantesque et qu’ils pourraient ensuite voir comment gérer la seconde troupe d’aventuriers.

Pourtant, tout ne devait pas être aussi clair pour tout le monde… Pourquoi ? Simplement car alors que le Genasi vient faire front commun avec l’humaine et le gnome, Kherad lui s’en prend à l’éladrin qui était en train de générer un nouveau sort, tout comme Xun’a par ailleurs. Cela ne manque pas de provoquer des réactions, et le voleur extraplanaire se voit la victime d’une attaque vigoureuse du drakéïde. Gromlick tenta une interception qui échoua, puis se concentra sur la statue géante animée par magie.

L’éladrin, sentant le danger le concernant suite à ces deux attaques consécutives, décida de disparaître en se rendant invisible, au moins temporairement.  Orag décide de soigner Kherad, non sans afficher de la mauvaise volonté au vu de ce qui vient de se passer, tandis qu’Ildhrae apaise temporairement la colère de l’humaine en proposant de régler les problèmes par ordre de priorité. Finalement, tous se concentrent sur l’assaut du Golem, et après un combat ardu et acharné laissant pas mal de blessés, la statue s’effondre en perdant un pied et tombe en ruines.

Le danger principal étant écarté, les deux groupes s’observent en chien de faïence… La méfiance et la colère sont perceptibles dans l’autre groupe qui possède deux à trois membres mal en point. Finalement, après quelques mots difficiles, la tension s’apaise et tous acceptent de discuter. C’est ainsi que sont appris les noms des membres de l’autre groupe : Balasar, le dragon de diamant (Drakeïde), Soveliss (Éladrin), Lueur de Feu (Tieffelin), Pock (Gnome qui est d’ailleurs muet) et Automne, Gardienne des saisons (Humaine).

Notre quintette d’aventuriers se sépare du second groupe pour discuter un peu stratégie sur la suite de cette découverte d’endroits. Ildhrae le premier propose de s’allier aux membres valides de la deuxième équipe afin d’explorer l’endroit, qui semble assez vaste. L’idée, approuvée par Orag, ne convient cependant pas aux trois autres, pour des raisons diverses, ayant attrait au butin à partager ou bien à la nature de l’un des membres de l’autre groupe. Ce point déterminé, le prêtre va cependant aider en partie pour les soins des blessés de l’autre compagnie.

Reste à déterminer par laquelle des portes, Nord, Ouest, Sud ou Est, ces derniers souhaitent ils démarrer leur exploration en ces lieux, puisqu’après récupération de la pierre donnant ses ordres au golem, quatre portes fermées leur font face…
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 9 : Confrontations (27/11/16)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donjons et Dragons XIGKO :: Ecrits de l'aventure :: Version Narrateur-
Sauter vers: