AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 11 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 2 : Gluant et pas appétissant (15/04/17)

Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Chapitre 11 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 2 : Gluant et pas appétissant (15/04/17)   Ven 30 Mar - 17:58

Les ruines dans lesquelles se trouvent les aventuriers sont de plus en plus étranges… Plus le groupe avance, plus il se retrouve confronté à des créatures qu’aucun d’eux n’a jamais croisé. Laissant de côté le conflit concernant la bouteille, Ildhrae demande à Gromlick ce que peut signifier Karda Moradan, mais ce dernier refuse de répondre. Le quatuor rejoint par la suite le tieffelin laissé seul dans la pièce aux squelettes. L’explication de leur retard relance un peu l’opposition entre Gromlick et Ildhrae sur les circonstances, mais cela est vite abandonné une fois que le voleur évoque la porte déverrouillée.

Ildhrae décide de prendre les devants, tout en s’éclairant avec une torche. Il se retrouve devant un couloir vide, qui ne semble contenir aucun piège, après vérification de Gromlick et de lui-même. Le groupe avance, sans aucune discrétion hormis pour le Genasi et finit par se stopper suite à une odeur absolument horrible. Cela n’est pas sans faire penser à celle qui se dégageait des morts-vivants, quelques jours plus tôt. Tout le monde fait preuve de prudence, alors que la seule chose visible semble être un puits.

Si Kherad était le seul à avoir pu percevoir l’odeur dans un premier temps, tout le monde la saisie nettement maintenant. Un plan se met rapidement en place. Ildhrae va progresser dans le puits en étant attaché par la corde de Xun’a, retenu par ses alliés afin d’en éclairer le fond. Afin de faciliter les choses, l’élémentaire prête temporairement ses gants de force à Gromlick. Le tout mis en place, Ildhrae avance dans le puits. Le mage d’armes y aperçoit un liquide visqueux, avec une couleur peu engageante. Prudent, il plonge une partie de la corde dans le liquide, mais ce dernier se met dès lors à remonter la corde. Les réflexes aidant, le genasi ressort avec son pouvoir du puits et Xun’a tranche le morceau de corde attaqué. Suite à cela, un mètre environ semble perdu.

Le liquide attaque Ildhrae pendant sa sortie, et d’autres amas font également leur apparition. La troupe commence différents assauts, tout en essayant de retourner dans la grande salle afin d’avoir plus de liberté de mouvements. Les attaques commencent à pleuvoir des deux côtés, avec un peu plus de succès pour les aventuriers. La boule de feu lancée par le bâton de Gromlick faut mouche, tout comme les sortilèges. Le repli stratégique entraîne cependant des blessures pour Orag. Gromlick tente bien d’effrayer les créatures avec le masque de bois, mais cela reste sans effet, tout comme la tentative d’utilisation de la chape d’obscurité par Xun’a pour les aveugler, cependant le prêtre nain et le genasi se retrouvent plongés dans l’obscurité.

Durant l’ensemble de ces quelques actions, Ildhrae réfléchit à l’endroit où il a déjà entendu parler de telles créatures, et son cerveau finit par lui rappeler ce qu’est cet étrange liquide. Des Slimes. Il avertit donc ses camarades des spécificités, avant de se dégager de l’endroit plongé dans l’obscurité, évitant Orag et Gromlick grâce à sa mémoire et ses réflexes. Des bruits d’attaques se font entendre, et après la disparition du sort de l’elfe, la lumière révèle que le cri de douleur d’Orag était dû à son évanouissement. Tous se portent à l’assaut afin de défendre leur allié, et Kherad brille particulièrement par une attaque sautée surprenante. Ildhrae quant à lui rate complètement une attaque et projette des pierres aux alentours, blessant aussi bien les alliés que les ennemis, ce qui lui vaut une revanche rapide de Xun’a, malgré ses excuses. C’est d’ailleurs la vengeur qui mettra fin à ce combat éprouvant.

Le calme semblant revenu, chacun fait le nécessaire pour permettre à Orag de récupérer sa conscience. Ildhrae récupère son équipement prêté, et alors qu’il reste près de son compagnon encore sonné, les trois autres retournent au puits. Une nouvelle exploration du creux leur permet de récupérer une clé. Un échange rapide n’est pas sans leur faire penser à la porte piégée. Ildhrae décide d’être celui qui testera la théorie, puisque le plus rapide de leur groupe en déplacement pour éviter le piège, à savoir une chute de rocher, le cas échéant. L’ouverture se déroule sans problème.

Kherad, une fois assuré qu’aucun piège ne semble l’attendre grâce aux vérifications de ses compagnons, se lance en explorateur et disparaît purement et simplement. Devenant une véritable ombre, il devient invisible et inaudible. Cela aurait pu être utile, si certains de ses compagnons n’avaient pas décidés de reprendre leur tintamarre assourdissant.

La nouvelle pièce est plus singulière encore que les précédentes… En dehors de la porte d’entrée déverrouillée par la clé, on y retrouve une table en bois, un nouveau puits, des étagères contenant des livres, et deux étranges tables avec des squelettes. L’analyse des lieux laisse à penser que le puits est directement relié au précédent. Orag observe les couteaux présents sur la table, mais ne remarque rien de spécial, tandis que Xun’a lui fait comprendre que ce sont des scalpels.

Les livres, vers lesquels se sont rendus Xun’a et Ildhrae sont écrits en sylvain, ce qui amène le genasi à s’en détourner. L’elfe explique au reste de la troupe que ce sont des compte-rendus d’opérations menées par un certain Valhermion. Cela, plus l’analyse de runes à proximité des squelettes servant à la paralysie des sujets amène à comprendre que des opérations macabres étaient menées dans cet endroit. Xun’a confirme que l’objet d’étude était la pacification des sujets, sur des membres d’espèces appartenant manifestement au monde souterrain.

La pièce semblant ne rien contenir d’autre d’intéressant, la troupe continu sa route vers le Sud, en passant une nouvelle porte en bois qui est également déverrouillée par la clé trouvée précédemment. Cela n’est pas sans provoquer une petite moquerie de la part de Gromlick envers le voleur puisqu’Ildhrae ouvre toutes les portes grâce à la clé. A nouveau, un couloir sans piège. A nouveau, une ombre disparaît. A nouveau, son travail est ruiné par l’un des membres du groupe, et plus précisément une cette fois-là. Cela amène Ildhrae à prendre les devants avec Orag, en éclairage maximum, afin d’espérer tromper le potentiel ennemi sur leur nombre. Une porte finit par apparaître sur la droite, avec la représentation d’un pot sur le feu, dans lequel se trouve une cuillère. Sans doute une sorte de cuisine.

Le duo revient en arrière, et après décision de nouveau passage en discrétion, et donc dans l’obscurité pour Ildhrae, Kherad va finir l’exploration de cette aile. Cela révèle la présence de deux autres portes, une qui donne à gauche, et la seconde au bout de l’accès nord, dont les derniers mètres semblent fortement piégés. Un nouvel échange stratégique conduit à l’adoption d’un passage porte par porte, et c’est celle de la cuisine qui est ouverte, révélant une pièce couverte de mousse et envahie par des champignons. Le voleur referme rapidement, mais il est trop tard. Des grattements commencent à se faire entendre, et très vite, un trou apparaît dans la porte. Bien décidé à ne pas battre en retraite, Gromlick décide de s’en prendre à cette vermine par le feu liquide et lance le prototype de Brightfire vers la porte, commençant à provoquer ainsi un incendie, et une forte fumée…
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 11 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 2 : Gluant et pas appétissant (15/04/17)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les profondeurs de la Moria
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» Comment sauvegarder ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donjons et Dragons XIGKO :: Ecrits de l'aventure :: Version Narrateur-
Sauter vers: