AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 15 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 6 : Toujours plus loin (27/01/2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Chapitre 15 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 6 : Toujours plus loin (27/01/2018)   Ven 30 Mar - 18:11

Le groupe d’aventuriers souffle un peu après s’être confronté à ces gobelins. Il faut que tous restent prudents. Même si le combat a été éprouvant, la journée démarre à peine, et tous pourraient bien se retrouver confrontés un peu plus tard à d’autres dangers. La fouille ne tarde pas à révéler un pécule de pièces intéressant (20 PO - 433 PA - 607 PC) ainsi que quelques objets [Couronne d’ivoire halfelin avec des gravures finement ouvragées qui se nomme totem de la charge du sanglier (Crit ++ et si charge adversaire en étant druide animal, déplace l’adversaire plus loin et mouvement augmenté). Des sangliers dans une forêt sont dessinés dessus. Ceinture en cuir avec des aliments – Ceinture de sustentation, bonus +3 endurance durant les tests et si ceinture portée + de 24h, pas de sensation de faim.] La ceinture est récupérée par Kherad qui s’en équipe directement.

Chacun observe plus attentivement ce qui les entoure, mais personne ne remarque rien de plus qui puisse avoir un intérêt pour eux, même depuis un poste d’observation. Le voleur repart ensuite dans son rôle d’éclaireur et ne tarde pas à trouver une porte en bois similaire à toutes les autres. Prudent, Kherad observe par le trou de la serrure et remarque quelque chose, d’assez long mais qu’il n’arrive pas à identifier clairement. Poussé par Gromlick, il ouvre la porte en grand, ce qui provoque un fracas de glace alors que le nain se tient prêt à l’attaque.

La porte ouverte révèle une créature gelée, un dragon complètement figé et transformé en statue. Ce dernier est loin d’être le seul, puisque plusieurs créatures semblent se trouver dans le même état, dans l’ensemble de la pièce. Le groupe peut ainsi apercevoir une sorte d’araignée, un minotaure d’une taille surprenante, et plusieurs humanoïdes. Orag et Gromlick souhaiteraient en prendre des parties… Le mage d’armes suppose que pour récupérer quoi que ce soit, il faudrait le réchauffer. Or leur seul moyen de réchauffer quoi que ce soit serait sans doute trop long, ou trop explosif pour le permettre.

Une remarque du rôdeur fait réagir Xun’a, qui se penche plus sur l’une des créatures, un Drider, non sans avoir giflé le nain pour son interpellation irrespectueuse. Cette créature est d’après les dires de l’elfe noire une ancienne compatriote qui ayant déplu à la déesse Lolth s’est vue devenir la cible d’une malédiction. Avec le Béhir qui est une créature à sang de dragon, le quintette découvre là bien des créatures exceptionnelles.

Ildhrae, qui réfléchissait, est presque certain que certains sorts sont capables de plonger une personne dans cet état, et que le fait que ces statues soient endommagées ont tué ces dernières, mais n’arrive pas à déterminer la part de magie et la part de glace réelle due au temps sur ces statues. Tout cela est bien trop ancien. Pour autant, sa prudence naturelle l’amène à dire au groupe que modifier quoi que ce soit aux possessions de Valhermion soit une bonne idée.

Bien que cela entraîne de la déception pour les nains, tous décident de suivre le conseil de l’élémentaire, et le groupe se remet en marche, de manière discrète de façon globale, sauf pour Ildhrae, qui reste du coup vers l’avant. Quitte à faire du bruit, autant donner l’impression d’être seul. La progression révèle deux couloirs possibles. L’un menant vers l’Ouest, et l’autre vers le Nord. La porte Nord possède une rune pour la protéger des dégradations dues à une température extrême et le genasi prend le temps de la recopier, s’en sortant bien. Le froid semble d’ailleurs s’intensifier derrière cette porte… Sans doute l’une des raisons qui pousse le groupe à explorer d’abord à l’Ouest, car la température pour eux devient vraiment difficile à supporter, même avec leur équipement.

Kherad en avançant remarque de nouveaux escaliers, et une pièce qui semble vide, au premier abord. L’accumulation de glace à un niveau différent par endroits alerte cependant le tieffelin, qui remarque des runes situées au plafond. Il fait donc appel au mage d’armes histoire de savoir de quoi il en retourne. Ildhrae observe le tout avec attention, et ne peut que saluer la qualité de ce travail. Le nom de Valhermion est clairement inscrit dans le premier cercle, qui permet d’aller dans les plaines de glace. Le second indique que toute personne qui passe au niveau de ce cercle doit finir congelée, puis emmenée plus au nord, et enfin le dernier demande clairement que la cible soit tuée, avant d’être emmenée plus au nord également.

Ces différentes découvertes amènent Ildhrae à conseiller la prudence, et à rester loin de la zone de ces cercles qui semblent prêts à réagir. Kherad passe ainsi par l’extrême sud de la salle, afin d’aller vérifier une porte présente au Sud-Ouest. Ce dernier n’a cependant pas le temps d’y parvenir, qu’un élémentaire de glace apparaît depuis le troisième cercle. Cette apparition est due à l’activation d’un quatrième cercle qui n’était guère visible, et servant manifestement d’interrupteur.

Ildhrae crie afin de prévenir ses alliés qui n’étaient pas forcément entrés dans la salle, et commence à se diriger vers le cercle d’activation, alors que le froid devient à peine tolérable pour l’élémentaire, donc sans aucun doute insupportable pour ses alliés. Les premières attaques arrivent, violentes, mais semblent ne pas troubler la créature du chaos. Le deuxième cercle s’active, révélant un second élémentaire, avant qu’Ildhrae n’arrive à stopper cette magie. Il prévient ses alliés avant de lui-même rejoindre le combat.

Profitant de ne pas être pris pour cible, il réduit les dégâts que subit Kherad, puis se lance à l’assaut avec les autres. Les attaques ont du mal à trouver leur cible, que ce soit pour eux ou leur adversaire. Orag cependant semble subir plus de dégâts du froid que les autres. Ce seront finalement des volées de carreaux de Gromlick, puis de Kherad, qui provoqueront l’explosion de ce deuxième élémentaire, blessant tout le monde.

Xun’a, alerte, se dirige vers Orag pour le soigner, lui permettre de reprendre conscience, mais n’arrive pas à le stabiliser dans sa panique. C’est donc son confrère nain qui permet au prêtre de revenir parmi eux. Pendant ce temps-là, le mage d’armes a allumé un feu afin de permettre à chacun de récupérer un peu, et de retrouver un peu de chaleur. Si lui ne voit généralement pas dans le noir, les autres sont bien plus sensibles que lui aux températures basses. Chacun souffle alors un peu. L’inspection de la porte au Sud-Ouest révèle une rune, mais qui sert à contenir les élémentaires à la salle où ils se trouvent.

Le groupe une fois plus en forme reprend la route, avec Kherad en éclaireur, suivi de près par Ildhrae. Le couloir semble sans fin, et une porte se révèle à l’Ouest une fois encore, et une autre au Nord, bien plus loin. Aucun signe distinctif n’étant visible, le groupe revient sur la première porte. C’est Xun’a après une observation de Kherad qui reconnaît l’un des cercles de téléportation, qui est activé dans les secondes suivantes par Ildhrae. Au moins leur groupe avait-il désormais une nouvelle porte de sortie certaine.

Notre groupe d’aventuriers, conscient de la nécessité de leur progression repart donc vers la porte plus au Nord… et alors qu’il observe par une petite ouverture, Kherad manque de peu de subir une attaque de la part d’un gobelin. Gromlick, en réaction défonce la porte d’un coup d’épaule impressionnant, délogeant cette dernière et catapultant l’ennemi derrière plusieurs mètres plus loin. Poussant son avantage, le rôdeur tire deux carreaux dans le gobelin au sol et l’achève sans autre forme de procès.

Pendant ce temps-là, Kherad se retrouve face à un étrange œil volant, qui le paralyse avant de lancer plusieurs traits énergétiques, l’un de flammes, et l’autre nécrotique. Ildhrae entre dans la salle sur ces entrefaits, marque cet ennemi qui semble être le plus dangereux, et attire à lui avec un lasso électrique un gobelin qui était plus ou moins caché.

Xun’a rentre dans la pièce également, apposant une nouvelle marque sur le tyrannoeil, alors qu’un gobelin tente de s’en prendre à elle. Il échoue, tout comme celui face à Ildhrae, à faire une quelconque blessure. Orag est le dernier à entrer dans cette bataille en équipe, et confère un avantage à Kherad. L’œil volant lance des attaques surprenantes, et arrive à affaiblir Xun’a grâce à l’un de ses tirs, ainsi qu’à endormir Ildhrae. Ce dernier a heureusement le temps de tuer le gobelin face à lui avant de sombrer dans les bras de Morphée.

Xun’a ne tarde pas non plus à sombrer dans le sommeil, sous le rire du gobelin près d’elle, alors que l’œil semble commencer à prendre la fuite. Orag achève le gobelin qui s’en prend à l’elfe, ne laissant plus que le tyrannoeil. Ce dernier lance deux nouveaux jets et celui nécrotique touche Ildhrae, le faisant sortir de son état de sommeil. Xun’a arrive également à s’en extirper, ramenant le combat à cinq contre un. L’élémentaire remarque rapidement que leur adversaire cherche à s’échapper vers le fond de la salle, et l’en empêche avec son lasso électrique, le ramenant vers eux. La drow lance un sortilège puissant en enchaînement, mais tout cela ne suffit pas à mettre hors course cet adversaire hors du commun.

Ce n’était pas pour rien que les mages considéraient cette créature comme un véritable défi à leur puissance. Malgré tout ce qu’il avait subi jusque-là, l’œil continuait à leur opposer une résistance farouche. Furieux, il repousse le genasi vers l’extrémité Est de la salle, alors que Kherad tente de l’aveugler. Cela fonctionne sur deux des yeux de la créature, mais cette dernière arrive malgré tout à s’enfuir, non sans leur dire dans la langue du monde souterrain qu’il reviendrait, et que tous deviendraient les esclaves du grand maître Xur'Zhar, puisqu’il s’agit de son nom d’après Xun’a.

Après ce nouveau combat pour le moins intense, Ildhrae vérifie s’il n’y a pas moyen de poursuivre la créature, mais le passage emprunté est bien trop petit pour eux, et ils n’ont pas d’objet explosif à y lancer, histoire de clore ce boyau. Chacun récupère donc, et prend les équipements utiles sur les corps des gobelins (Trois lances, trois dagues et trois petites armures en cuir). Ildhrae réactive son écran de mage d’armes, puis s’intéresse au mur de glace présent à l’extrême Est, qui est bien trop lisse pour ne pas être magique.

Ce dernier lui rappelle quelque chose, sans que cela ne lui revienne précisément. Gromlick propose de l’affaiblir avec les flammes du bâton de feu, puis de tenter une destruction avec l’explosion de bretteur du genasi. Ce plan est accepté, et les flammes sont lancées. Ces dernières sont si importantes qu’elles mettent le feu à une armoire qui n’était pas visible. Ildhrae tente de récupérer en catastrophe les fioles présentes à l’intérieur, mais ne parvient qu’à se brûler les mains.

Lorsque le mage remarque que certaines fioles vont provoquer une explosion, il s’éloigne afin d’éviter des dégâts supplémentaires, et se fait soigner par Orag, cela ne l'empêche cependant pas d'entendre l'explosion qui lui fait perdre une partie de son audition de manière temporaire, tout en faisant s'effondrer le mur de glace.

Pour autant, toutes les zones de l’endroit n’ont pas été explorées… En effet, le groupe a laissé de côté la salle à la température la plus basse… Or comme le souligne si bien Orag, Valhermion ne leur laisse sans doute pas d’autre choix que de tout explorer… C’est ainsi que le quintette se rend devant cette porte à nouveau… Une porte si froide que tous espèrent sans doute ne pas finir en statue de glace…
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 15 : Dans les profondeurs du labyrinthe... Partie 6 : Toujours plus loin (27/01/2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les profondeurs de la Moria
» [TERMINÉ] Expédition à trois dans le Labyrinthe, pas toujours une bonne idée.
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Donjons et Dragons XIGKO :: Ecrits de l'aventure :: Version Narrateur-
Sauter vers: